Imprimer

Réveil juin 2014

En lien avec le conseil régional et les différentes instances régionales, l’informateur a pour mission de maintenir vivant le lien entre les Eglises locales de la région. A travers des outils de communication (Réveil mais aussi le site internet régional), il rend compte d’une réalité : celle de l’union entre toutes ces Eglises, avec le niveau régional, les autres régions, le niveau national et au-delà.
Pendant ces dix ans, et au moment où je m’apprête à quitter ce ministère, le mensuel que vous recevez a évolué, s’est transformé, tentant d’être agréable à lire, de nourrir une réflexion, de soutenir une vie communautaire, d’être un lien familial ou spirituel.
Grâce à son partenariat avec Le Cep et Echanges au sein de la Presse régionale du sud, les idées n’ont jamais manqué. Merci à mes alter ego, hier Christian Davaine, Yves Gaudemard, Emmanuelle Seyboldt, aujourd’hui Doris Ziegler et Anne Heimerdinger pour leur soutien, mais aussi à nos maquettistes nîmoises qui œuvrent depuis le début de notre partenariat.
Grâce aux chroniqueurs qui, tous les mois, ont donné des nouvelles de leur communauté locale, la moitié du journal a été nourrie mois après mois. Merci à eux tous.
Grâce aux directeurs de publication, Françoise Costil puis Gérard Perrier, au comité d’animation, garant de la ligne éditoriale et responsable de la promotion du journal, à tous les bénévoles et aux personnels des Editions Olivétan, qui ont partagé questionnements et élans.
Grâce aux membres du comité de rédaction, toujours prompts à réagir, discuter, orienter… les choix éditoriaux en deviennent évidents ! Le dernier dossier construit avec eux est celui de ce mois sur le corps. « Juste des corps » est une façon d’affirmer que nous ne pouvons nous extraire de notre condition humaine, et que c’est tant mieux, car c’est là que se vit notre vocation. Ma reconnaissance va aussi à toutes les Eglises et à leurs membres que j’ai eu le bonheur de rencontrer, et puis à vous tous, amis lecteurs, pour votre fidélité.
Une autre histoire va s’ouvrir avec mon successeur, le pasteur Gérald Machabert, qui prend ses fonctions en juillet. Les projets sont multiples…