Imprimer

Lettre ouverte à... (4) Ceux qui m'ont ouvert la Bible

[lundi 1 décembre 2014 00:00]

par Nirina RAMANGASALAMA

Reveil-Spiritualité : Lettre ouverte à... (4) Ceux qui m'ont ouvert la Bible © Shutterstock

La famille, comme lieu idéal pour découvrir la Bible et s'éveiller à la vie spirituelle... Ce n'est plus souvent le cas, mais quand ça l'est, les graines semées germent tout au long de la vie.

 

Chers parents.
Savez-vous que les courts et réguliers moments de culte que vous nous avez offerts quotidiennement dans notre enfance, restent gravés dans notre mémoire ? Je me souviens... Chaque jour que Dieu fait, à la tombée de la nuit, les enfants finissent leurs « devoirs à la maison ».
Ce soir-là, le cadet est de corvée de vaisselle. Puis on arrête de rire et de chahuter dans les chambres. Tous les membres de la famille se rassemblent, dix enfants, parfois douze, selon les « arrivées » de cousins et cousines de Madagascar ou même de France, qui vous sont confiés pour plusieurs années, parce que vous êtes tous deux enseignants. Nous sommes invités à nous retrouver dans votre chambre où se côtoient un grand lit, un bureau, une bibliothèque, une armoire et une coiffeuse dont les tiroirs servent surtout de garde-manger. Bibles et recueils de cantiques sont rangés sur un petit guéridon. Ils seront distribués juste avant le culte.
Tous les enfants vous entourent, assis par terre ou sur un petit banc prévu à cet effet. Toi, papa, tu es assis à côté de maman. Et c'est toujours toi qui prends la parole. Nous t'écoutons. Même s'il nous arrive parfois de faire semblant ! Nous chantons, par cœur ou en suivant le cantique. Puis tu pries et tu offres une très courte méditation sur un texte ou un verset biblique. C'est toi qui trouves les mots, façonné par l'école du dimanche, les années de chorale, les cultes dominicaux... Nous ne posons pas de questions. Nous te faisons confiance, toi qui es diacre, chef de chœur, chef scout, assistant du pasteur... et père ! Et nous chantons encore, à plusieurs voix, naturellement, sans avoir jamais appris... Parfois tu nous accompagnes sur le vieil harmonium. Ce temps de recueillement finit souvent par le cantique : « Dans la nuit, prends soin de nous, Seigneur Jésus ».
Saviez-vous qu'à travers ce rituel, vous nous donniez à manger ? Que vous semiez ? Chez chacun de nous est resté quelque chose de ces rencontres avec Dieu. Sa Parole continue d'agir mystérieusement. Elle nous façonne, nous nourrit. Pourquoi ? « Parce que ce que dit la Bible est vrai », répondez-vous. Et vous donniez ce conseil : « Si vous voulez apprendre notre langue et éviter les fautes de syntaxe ou d'orthographe, prenez votre bible, un dictionnaire, et lisez-la, du livre de la Genèse jusqu'à l'Apocalypse de Jean ! ». Nous l'avons fait, en malgache et en français. Aujourd'hui, vous diriez, « Prenez votre smartphone et un dictionnaire - ou mieux, consultez Wikipédia - téléchargez la Bible. Et à chaque pause-café ou dans d'autres moments libres, lisez et méditez les Ecritures ». Nouvelle façon de dire : « Mettez la Parole de Dieu en pratique dans chaque circonstance de votre vie ». Vous nous avez ainsi appris le bonheur d'aimer Dieu, d'être aimé et d'aimer son prochain.

© Reveil-Spiritualité  décembre 2014