Imprimer

Lettre ouverte à... (5) mon agenda

[jeudi 1 janvier 2015 00:00]

par Solange HUON

Reveil-Spiritualité : Lettre ouverte à... (5) mon agenda, © Shutterstock

Un début d’année est toujours un moment plein d’énergie et de bonnes résolutions, devant les humains mes frères et sœurs, les proches ou les lointains et, devant le Seigneur.

Il y a les responsabilités acceptées auparavant, à reconduire, et les activités nouvelles que j’aimerais entreprendre. M'essayer dans un nouveau domaine, me donner de nouvelles occasions de réflexion personnelle, de discussion avec d’autres...
Mais je dois être vigilante, car les horaires débordent facilement. Je vis dans des temps multiples. Mes résolutions si belles en pensée, s'avèrent souvent lamentables une fois réalisées... Quand je ne les ai pas oubliées ! Je suis surtout heurtée par les imprévus qu'il faut confronter, ou esquiver !
Ce maelstrom innommable, que devient-il entre tes mains Seigneur ? Heureusement, le jugement ne vient que de toi, toi le Dieu fait humain. De toi qui a su dire et témoigner que tu nous aimes, chacun et chacune, quelle que soit la façon dont nous remplissons nos agendas !
Je suis consciente que choisir de m'engager dans de nouvelles activités me donne une responsabilité vis-à-vis des groupes où je suis déjà, et vis-à-vis de ceux où je me propose d’entrer. Ces nouveaux choix vont élargir ma vie sociale, mais pour quoi et au détriment de quoi ?
En particulier, que penser des voyages ? Ne pas m'y inscrire, c'est m'empêcher de nouvelles découvertes, et peut-être la manifestation d'un grand repli sur ce que je connais déjà, sur le « certain ». Et m'y inscrire, souvent presque un an à l'avance, représente un pari sur l’avenir. Un voyage m'empêchera forcément de participer à telle réunion passionnante, qui se pointera, comme par malice, juste dans cet intervalle !
Cher agenda, tu le vois bien, tu es ma bataille de chaque jour que je présente et remets au Seigneur. Si tu es trop rempli, où est le temps disponible pour les demandes imprévisibles, de présence ou de service auprès d'un ami ? Où est le temps pour dire oui à ce qui ne se planifie pas, comme une visite, la réponse rapide à une lettre, ou de nombreux courriels, un coup de fil qui appelle à l’aide... Ce n’est pas simple de discerner les meilleurs choix pour emplir ou ne pas emplir le temps qui est donné...
Cher agenda, ma mémoire a besoin de toi comme béquille pour éviter les impairs, et tous les jours je te manipule. Mais je ne veux pas non plus te laisser toute la place, te laisser planifier ma vie de façon immuable. Alors chaque jour, en t'ouvrant, je demande le discernement quotidien, tout comme le pain quotidien. Batailler avec toi est une façon de mettre le « notre Père » en pratique !

© Reveil-Spiritualité - janvier 2015