Imprimer

[dimanche 4 janvier 2009 00:00]
Paroles de Jésus (1)

"Ne vous inquiétez pas
pour votre vie"

par Marc SCHAEFER

Sans une confiance en celui qui me parle, il est difficile de trouver la force d’avancer avec assurance sur le chemin de la vie.


Dans le quotidien de nos vies, dans nos questions face à certaines crises familiales ou de société, il n’est pas forcément facile d’entendre, ni même d’accueillir quelqu’un qui vient nous dire : « Ne vous inquiétez pas ». Mais qu’en sait-il de nos inquiétudes, de nos questionnements face à une nouvelle qui vient de nous être donnée ou encore face à une terrible situation ? Qui est-il pour me parler ?
En revanche, je me sais prêt à écouter une personne que je respecte, une personne qui sait de quoi elle parle, une personne dont je reconnais l’autorité. Le conseil, l’exhortation sont recevables quand je fais confiance à celui qui me parle. Si je reconnais qui me parle, je suis davantage en mesure d’être aidé, d’écouter et ainsi de recevoir une parole. Je me crois même capable de recevoir avec une certaine reconnaissance la parole d’un autre reconnu qui viendrait ainsi à me dire : « ne vous inquiétez pas pour votre vie ». En effet, son exhortation pourra m’aider à affronter une épreuve, à prendre du recul dans ma vie, à porter un regard neuf sur mon existence et peut-être même à me donner de nouvelles valeurs, de nouvelles références.
Aujourd’hui autour de moi, des hommes et des femmes cherchent désespérément un emploi, des individus de tous âges combattent une maladie, des hommes, des femmes, des enfants ont perdu des êtres chers. Sans une confiance ou une espérance en un autre, il leur sera difficile de trouver la force d’avancer avec assurance sur le chemin de la vie. Pour dépasser l’inquiétude, il leur faudra reconnaître un autre, un autre porteur de sens. Certains d’entre eux choisiront ainsi leur médecin, un pasteur, un parent, un ami ou tout simplement Dieu. Certains "s’assureront" chez plusieurs.
Alors si aujourd’hui, chacune de nos vies est effectivement faite de rebondissements positifs ou négatifs, ne nous inquiétons plus du lendemain. En cherchant bien autour de moi, tout près de moi, j’ai l’assurance qu’un autre m’aide à vivre au cœur de tous ces rebondissements. Je crois qu’un autre me porte, me supporte, m’aide à passer d’une année plus ou moins difficile à une autre. Mais le plus dur pour moi sera certainement de l’écouter, de faire mienne son exhortation, sa confiance, son assurance. Pour entendre et vivre pleinement sa parole, il me faudra certainement faire un effort, me laisser bousculer et transformer pour revenir à l’essentiel.
Oui, je ne maîtrise pas tout, je ne sais pas ce dont sera fait cette nouvelle année 2009, mais pour ma part, j’ai trouvé un Autre en qui j’ai confiance et dont je sais qu’il ne me laissera pas seul devant le défi que comporte une nouvelle année avec tous ses projets et ses surprises.



© Réveil - janvier 2009