Imprimer

Image (5) Sur la via dolorosa

[mardi 31 janvier 2012 10:22]


par Joëlle WETZSTEIN, pasteur

Meditation1201





Mon cher Jésus,
Je suis allée chez toi. Je rêvais de découvrir Israël, le pays qui t’a vu naître, parler, marcher, mourir et ressusciter. Une histoire forte, parfois pleine d’espoir, parfois sanglante. Mais les exils, les croisades, les guerres ne l’ont pas ébranlé. Je voulais voir les paysages que tu as vus, rencontrer le peuple que ton Père s’est choisi.
Si un jour tu reviens, tu seras surpris. Les choix de ton peuple ont marqué ce bout de terre, coincé entre la mer et une multitude d’« ennemis » : les Palestiniens, opprimés, clôturés ; les Libanais, les Syriens, les Iraniens, les Jordaniens, les Egyptiens. Après avoir passé la douane, non sans mal (une jeune étrangère qui voyage seule et ne connaît personne, c’est louche), sache que la première chose que j’ai vue, c’est un « check point ». Il faut se montrer aux soldats lourdement armés qui ont des questions pour le voyageur : d’où il vient, où il va, pourquoi… Une sorte de deuxième douane. Toi qui passais sans passeport, sans te justifier, toi qui invitas tes disciples à « passer sur l’autre rive », maintenant c’est interdit, c’est la Jordanie ! Puis on arrive à Jérusalem, ville dynamique, en pleine expansion. Elle construit partout de grandes maisons impeccables, et des hôtels chics pour les millions de touristes. Israël colonise, s’invite, s’impose. Il bâtit des autoroutes sur les chemins des Bédouins et déplace leurs tentes et leurs troupeaux. Il a aussi le culot de s’installer dans les Territoires. L’Etat favorise largement l’accès à la propriété. Malgré des conséquences, souvent désastreuses...
Si tu reviens, ce qui risque de t’agacer ce sont les boutiques de souvenirs qui proposent des bouteilles d’eau du Jourdain, des icônes, des T-shirts où ton visage est multicolore. C’est kitch ! C’est navrant, mais ça rapporte. Ne te mets pas trop en colère contre les églises dorées, bâties où tu as fait, ou dit quelque chose. Toi qui prônais la pauvreté et l’amour pour Dieu en esprit et en vérité… Toutes les églises de Cana affirment qu’elles ont les jarres où tu changeas l’eau en vin. Une église moderne très laide à mon goût a été construite au-dessus de la maison de Pierre. C’est humain ! Nous avons besoin de lieux qui parlent et peuvent édifier notre foi. On peut aussi se dire que ces lieux font référence à des moments de ta vie. Ils aident à faire mémoire pour les foules qui se pressent et photographient. A condition que les guides connaissent les évangiles, et ne racontent pas le « bon samaritain » qui, selon eux, te soigna quand tu fus blessé ! Je ne t’en dirai pas plus. Peut-être qu’il serait bon que tu reviennes et te rendes compte par toi-même. De mon côté, je veux raconter les paysages somptueux, et les gens. Les choix positifs et les choix douteux qui, je l’espère, vont faire réagir.
Pendant que j’étais chez toi, Mahmoud Abbas a demandé que la Palestine fasse officiellement partie de l’ONU…
Mon très cher frère, mon Seigneur et mon Dieu, je t’embrasse. Shalom !

Réveil - Méditation et prière - janvier 2012