Imprimer

[lundi 24 novembre 2008 00:00]

La nuit "est !"

La nuit se lève, le jour s’endort.
Ou longues, ou brèves, les heures passent…
jusqu’à l’aurore de vie à mort.

Que cherche-t-il cet homme qui part à tâtons vers la minuit ?
Se faufile-t-il chez un ami ?
Certains sommeillent sur leur paillasse,
mais d’autres veillent et ne se lassent pas de parler bas.

A qui ? De quoi ? A Dieu ? A eux ?
Comme si la nuit était complice de leurs non-dits, de leurs chimères ! La nuit est-elle propice à la prière ?
Mystère ! Celui qui dort aurait-il tort ?

Ne doit-il pas récupérer ?
A-t-il raison celui qui veille vaille que vaille
parce qu’on lui dit qu’il faut veiller ?
Ne rêve-t-il pas tout éveillé ?
Celui qui rêve, ne crève-t-il pas quelques abcès ?

La lumière fait des ombres, la vérité fait des secrets,
les unités le nombre, le désir les plaies.
Le feu fait des cendres, la montée fait descendre…
à quoi bon prendre tant de gants…
et va, et vient, et vire… !

Ne suffit-il pas de dire :
« j’ai constaté que, tout comme le jour, la Nuit est » ?

Roland ENGEL

© Réveil - Méditation - novembre 2008