Imprimer

Billet du mois

Sortir du temple

Notre synode régional a fortement réaffirmé la vocation diaconale de l'Eglise en précisant que cet engagement n'était pas seulement celui de quelques permanents ou d'institutions, mais un ministère de tous les membres de nos paroisses et qu'il ne se limitait pas à des événements mais se vivait au fil des jours dans le service et l'attention à toutes les personnes en détresse. Dans la joie et la gratuité, cette reconnaissance de notre vocation nous engage tous à sortir de nos murs et de nos conforts.

Le synode s'est aussi préoccupé de notre vie d'Eglise et le chapitre financier a conduit à un signal d'alarme : notre fonctionnement nous conduit dans une impasse à court terme. Ce constat a été fait avec sérieux et sans colère, avec une certaine inquiétude mais aussi avec espérance. Le synode a décidé d'engager une réflexion de fond sur nos finances, les postes pastoraux, les immeubles... avec deux étapes : une session synodale supplémentaire en mai 2010 et une partie de la session ordinaire de novembre prochain.
Saurons-nous secouer les habitudes ? Saurons-nous sortir des lieux communs, des solutions toutes faites ? Ceux qui sont inquiets se risqueront-ils à ouvrir sérieusement les dossiers ? Ceux qui ont la chance de vivre dans une paroisse « qui marche bien » réussiront-ils à renoncer à la suffisance, à un « venez à moi et je vous sauverai » qui ne pourra que bloquer toute réflexion ?
Comme pour la diaconie c'est tous ensemble, Eglises rurales et urbaines, Eglises dynamiques ou en déclin, de diverses orientations théologiques, que nous trouverons le chemin d'une vie d'Eglise renouvelée et fidèle à l'Evangile, accueillante et joyeuse.
Les finances ? Elles suivront, j'en suis sûr.
Que le Seigneur nous donne de conjuguer l'audace et l'humilité.

Pierre GROSSEIN
président du conseil régional

© Réveil - Décembre 2009