Imprimer

Billet du mois

Je cours vers le but

L’apôtre Paul affirme qu’il a un but dans sa vie, et qu’il est engagé totalement pour l’atteindre. Il utilise l’image de la course pour rendre compte de sa vie de chrétien, de sa vocation et de son engagement ; il précise qu’il oublie tout le reste pour mettre toute son énergie dans cet élan.

La course est une image fréquemment utilisée : courir les filles et leurs jupons, courir après l’argent, les bonus… course aux armements, courir vers le précipice, course contre la montre… mais aussi courir de succès en succès !

Pour nous aujourd’hui, quel est le but de notre course ? Certains répondront « aimer son prochain et le servir » et l’on dira qu’ils se noient dans l’activisme ; d’autres « se mettre à genou dans la prière » et l’on craindra qu’ils ne puissent se remettre en marche ; certains se lèveront pour proclamer, prêcher et l’on se moquera de leur intolérance… Pour Paul, le but est d’abord de connaître Jésus-Christ et d’être saisi par lui.

Dans ce temps de Carême, laissons-nous orienter par la lumière de Pâques et courons ! Cette course n’est réservée ni aux athlètes, ni aux grands spirituels, nous y sommes tous appelés. Laissons les craintes et les objections, retrouvons l’espérance et la joie au fil de la lecture de la Bible et de la prière, et élançons-nous vers le but, connaître Jésus et le suivre. Tout le reste prendra sa place, le service et le repos, le témoignage et le partage.

Pour conclure, sois rassuré : c’est tous ensemble que nous sommes appelés. Cet élan est celui de toute l’Eglise qui doit mettre de côté les réalités du passé et les soucis matériels pour se tendre vers sa mission : louer, témoigner et servir.

Pierre GROSSEIN
Président du conseil régional

© Réveil - mars  2010