Imprimer

Billet du mois

Ecouter… ensemble

Pour la région Centre-Alpes-Rhône et le service protestant de mission-Défap, je suis partie huit jours au Gabon participer au synode de l’Eglise évangélique. Synode en partie d’élection, avec changement du bureau national et du président. De quoi mesurer la fragilité extrême de tout le processus d’unification mis en marche depuis 1997.

Quel enjeu que celui de surmonter tous les démons liés aux postes de pouvoir, toutes les rancœurs émanent du passé proche ou lointain, des situations par trop déséquilibrées des paroisses dans l’ensemble du pays ! J’ai envie de vous faire partager deux points :NicoleFabre

- Le trésor que représente l’Evangile qui nous invite à vivre ensemble… avec toutes nos fragilités, nos failles. J’étais plus qu’admirative de l’enjeu désiré et poursuivi malgré tout - débroussailler ce chemin de paix et y avancer ensemble - et de l’acceptation pour chacun du coût nécessaire. Ce que chaque Eglise vit encourage ou décourage le processus chez les autres. L’Eglise universelle a une réalité, au-delà de ce que nous pensons, réalité capitale aussi pour les enjeux de notre monde.

- Aucun des scénarios prévisibles au départ ne s’est réalisé. Avec peine, une solution inattendue s’est peu à peu dessinée. Je n’ai pu assister à la fin, mais je vous laisse sur cette conviction, valable pour nous : il est capital de ne pas venir à un synode avec nos solutions pré-établies : c’est un temps d’écoute ensemble, où l’Esprit nous travaille les uns par les autres, au cœur de nos divergences. C’est la force même de cette modalité choisie par les réformateurs pour gouverner et orienter l’Eglise.


Alors, vivons la journée du 9 mai, comme la session de novembre, dans cette force-là !

Nicole FABRE
pasteur et bibliste régionale

 

 


© Réveil - mai 2010