Imprimer

Zoom des bulletins 25

[jeudi 16 juillet 2015 14:21]
zoom car
Le zoom des bulletins

La parole aux Eglises au travers d'un bulletin local.


A son ami qui dort...

un texte de Gilbert Carayon,
pasteur à l'Eglise de Chabeuil-Châteaudouble


A son ami qui dort, il donnera tout autant.
Psaume 127.2
Il en est du Royaume de Dieu comme d’un homme qui jette la semence en terre : qu’il dorme ou qu’il soit debout, la nuit et le jour, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, on y met la faucille, car c’est le temps de la moisson. Marc 4.26-29
Savez-vous comment la terre produit l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi ?
Savez-vous pourquoi telle graine donne une petite plante et telle autre (peut-être plus petite que la première) donne une grande plante (Marc 4.30-32) ? Savez- vous comment les fleurs s’y prennent pour montrer tant de couleurs ? Et on pourrait multiplier les questions, il y aura toujours un nombre important de personnes qui ne savent pas. C’est ce que dit la parabole : Il ne sait comment !
Je n’écris pas ces lignes pour nous pousser à l’instruction. En cette période d’examen ce pourrait être un thème de méditation. Mais cette parabole n’a pas été racontée pour cela. Elle ne nous est pas donnée non plus pour nous démobiliser, car ce n’est pas tout de ne rien faire : la moisson vient et il faudra mettre la faucille !
Cette parabole est présentée par Jésus pour nous amener à vivre sans souci, dans la confiance. En effet, même si un jour on sait comment se passe la germination et la croissance des plantes, on ne pourra rien faire de plus que de dormir sans contrôler ce développement. C’est ce que dit le Psaume 127.2 : Rien ne sert de vous lever tôt, de retarder votre repos, de manger un pain pétri de peines ! A son ami qui dort, il donnera tout autant. Bien, me direz-vous, en période de vacances (comme ce sera bientôt le cas pour un certain nombre d’entre nous), d’accord pour la sieste et la confiance ; mais pas en pleine tempête, lorsque tout semble se liguer contre nous !
C’est peut-être pour répondre à cette dernière objection que dans ce même chapitre 4 de Marc, au verset 38, Jésus dort dans une barque au milieu d’une tempête.

Bonnes vacances à toutes et à tous.

Gilbert Carayon
Notre Vie, Notre Eglise - juillet-août 2015